Notation
8/10

Animé : Steamboy

Type: Film d’animation

Studio: Studio 4°C, Sunrise

Durée: 2 h 06 min

Année de Sortie: 2004

Mots clés : Steampunk, Action, Sci-Fi, Aventure, Drame, Militaire

Synopsis :

En 1851, à l’époque de l’Angleterre victorienne, Ray, un gamin surdoué, réussit à maîtriser une nouvelle invention ultra puissante et dévastatrice et va l’utiliser pour lutter contre les forces du mal, sauver sa famille et Londres du chaos.

Pourquoi le voir ?

Déjà, la première question qu’on devrait se poser c’est : « Qui a créé cette oeuvre en manga puis l’a adaptée en anime? »
C’est un gars qui a entre-autre créé :

  • Akira
  • Metropolis (dont j’avais parlé dans une autre découverte)
  • Memories
  • Roujin Z
  • et Steamboy dont on parle dans cet article

Je parle bien sûr de Katsuhiro Otomo.

Le style d’Otomo me plaît particulièrement tant sur la qualité et style d’animation que sur les sujets traités.

Justement dans le cas de Steamboy, j’ai personnellement été captivé par le cadre du film, on y parle des débuts de révolution industrielle, d’invention révolutionnaire pour l’humanité, d’exposition universelle le tout en Angleterre victorienne.

Rien que pour ça il vaut largement le coup d’être vu.

On y suit les aventures de ray, fils de Edward Steam et petit fils de Lloyd Steam, deux éminents chercheurs.

Notre protagoniste va livrer une bataille entre le bien et le mal, pour la rédemption des humains et pour le futur.

Oui je sais que dit comme ça, on a l’impression que c’est des thèmes bateau mis à la hâte pour pondre un film d’animation de consommation rapide, mais ce n’en est rien. Les thèmes discutés ont du sens et les idées d’Otomo ont une dimension humaine et philosophique.

Les dessins sont aussi très réussis, très fluides, et se rapprochent plus d’un style anglo-saxon (le sujet traité aurait très bien pu être adapté par Disney, mais je pense que studio 4°C/Sunrise ont mieux traité le sujet qu’aurait pu le faire Disney).

Vous serez servis aussi côté action avec plein de scènes à rebondissements.

Ambiance Frankensteinnienne avec un aperçu de révolution industrielle victorienne

En final on peux dire que cette aventure steampunkienne surréaliste saura combler les gens intéressés par ce genre, tout en proposant une animation propre au style presque intemporel.


En somme, je vous recommande Steamboy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =