Les jeux qui vous iront dépendent autant de qui vous êtes, que de la manière dont vous voulez jouer. Il est dur de concevoir un jeu qui puisse plaire à tout le monde. Et pourtant, 100% Orange Juice pourrait peut-être l’avoir fait à sa façon. Mais avant tout, il conviendrait d’expliquer la nature de ce jeu, et pourquoi il mérite le coup d’œil.

La page Steam du jeu est concise et claire, et ainsi définit-elle le jeu : « 100% Orange Juice est un jeu de plateau multijoueur [publié par Fruitbat Factory] peuplé des curieux êtres de l’univers des développeurs, Orange_Juice. Des personnages de Flying Red BarrelQP ShootingSuguri et Sora rencontrent des personnages flambant neufs pour s’affronter… aux dés. ».

Comme le trailer l’illustre, 100% Orange Juice est un jeu aussi simple que complexe, dont les nuances et les saveurs se révèlent mieux au fur et à mesure. Avec un grand nombre de cartes à collectionner — et c’est là l’occasion d’un sentiment de maîtrise du jeu —, et plus de 50 personnages possédant chacun une carte ultime (dans le jeu, on les appelle des hypers), les possibilités sont folles, et le deviennent très souvent.

Cependant, on peut juger l’introduction au jeu assez abrupte, et la première partie se déroule souvent dans la confusion. Ce n’est pas la faute au jeu qui, dès le menu de démarrage, propose à la fois d’accéder à un guide imagé, ou au wiki officiel du jeu.

Un autre point peut décourager des joueurs francophones : le jeu n’est disponible qu’en japonais, coréen, chinois, anglais, espagnol ou en portugais. Mais là encore, la chance vous sourit, car un patch français du jeu existe sur Steam. Voici un petit screenshot de ma carte préférée, avec le patch activé.

patch français 100% orange juice

Évidemment, le jeu laisse une grande part à l’aléatoire : obtenir ou perdre des étoiles, battre un adversaire ou être vaincu, aller très loin ou piocher… Toutes les actions sont décidées par des probabilités. C’est là que peuvent briller ceux qui ne séchaient pas en cours de maths — pour les autres, ça peut aussi être une bonne raison de réviser les statistiques.

Un autre élément qui fait partie intégrale du jeu est la personnalisation visuelle : tout ce qui est cosmétique. En jouant, on obtient des monnaies diverses (sans conversion possible avec de l’argent réel, à part peut-être pour le système des DLCs.), et grâce à celles-ci on peut débloquer : des couleurs, des dés, des animaux de compagnie, des poses… C’est d’ailleurs l’occasion d’éléments semblables au gacha : le magasin comporte en effet un casino ! Voici une capture d’écran de mon avatar actuel, qui apparaît quand je rejoins un lobby, ainsi que dans le menu du jeu.

avatar suguri v2

En espérant que cet article aie pu vous convaincre de donner une chance à ce jeu dont la formule légère a le potentiel de vous rendre addict, n’oubliez pas d’essayer ce jeu avec vos amis, ou en dernier recours à jouer en multijoueur seul. Les gens seront sûrement amicaux, jusqu’à ce que Marie Poppo se décide à devenir ubique… 100% Orange Juice est vraiment un bon parti dans un contexte de pandémie, ou quand vous devez être éloigné de vos proches. Par contre, on ne peut pas jouer en local.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 17 =