Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 1 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Je ne pense pas faire de rappel de tous les éléments qui se sont passé jusque-là dans la série tout de suite. Si vous avez des trous de mémoire concernant les enjeux des derniers épisodes de la saison 2, vous devriez être en mesure de trouver vos réponses sur internet.

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

À l’issue de la discussion intéressante du dernier épisode de la saison 2, le caractère « authentique » que recherche Hachiman (ainsi que le groupe) se retrouve à deux étages : au sein même de leur groupe d’une part, qui fait « faux », à cause des liens d’amitié maintenu artificiellement, mais également chez Yukino elle même, qui n’a jamais su que copier ceux qu’elle admirait. 

Ainsi Yukino révèle qu’elle va régler ses problèmes par elle-même, pour définitivement chercher à montrer son indépendance. C’est de cette manière qu’elle a comprise la requête d’authenticité dans l’intervention d’Hachiman, dans le dernier épisode de la saison 2. L’état de leur groupe est laissé en suspens pour le moment, toujours artificiel. Hachiman se demande si les choses doivent vraiment être changées à ce niveau là (« si l’authenticité ne crée que douleur et remord, la veut-on vraiment »). À mon avis, il va sauter le pas, mais ça rend tout de même le personnage plus humain de le montrer hésitant ; ce n’est pas une décision facile. 

Yukino va voir Haruno, semblerait-il seule. On sait qu’il s’est passé quelque chose là bas, mais ça a été coupé pour le moment. On saura sûrement plus tard. Leur groupe est laissé de côté. 

Kawasaki est introduite pour amorcer l’arc (final?) de Komachi, les deux personnages étant souvent liés scénaristiquement, par la famille de Kawasaki (quand on voit l’une, on voit souvent l’autre). Et en effet, cet épisode d’introduction de cette saison commence en mettant au clair la relation Hachiman x Komachi, se focalisant finalement bien plus sur cette dernière et sur son accomplissement (Hachiman va rentrer à la fac, probablement quitter son chez-soi, et il a été un bon grand frère.). Komachi, quant à elle, tente de rentrer au lycée de son aîné… On aura sûrement les résultats dans le prochain épisode. Kawasaki est, dans une certaine mesure, aussi là pour rappeler la fac.

En conclusion, Yukino essaye de se prendre en main, leur groupe est toujours aussi superficiel, et avant de finaliser son développement, il semblerait qu’on ait le droit à la fin de celui de Komachi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 18 =