Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 10 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Vous trouverez mon analyse de l’épisode 9 ici : https://les-confins-du-monde.fr/oregairu-kan-episode-9-analyse/

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

Suite à un manque de temps, je n’ai pu réaliser les analyses des derniers épisodes après les sorties de ces derniers. Les voici enfin, avec un peu de retard.
Cet épisode est une transition et une conclusion. Apportant le fin mot sur l’ambiguïté quant au résultat du dernier arc, et préparant la suite en montrant son impact sur les différents protagonistes, comparant ce qui était souhaité à ce qui va se passer.

L’épisode s’ouvre sur l’attribution des rôles de chacun des personnages principaux dans le bal, qui se tiendra dans la soirée.
Cette situation renvoie au dernier arc de la première saison, le festival scolaire, quand Hachiman et Yukino discutaient également par des casques audio, de chaque côté de la scène. 
Le fait qu’Hachiman propose naturellement d’aider Yukino à régler la hauteur de son micro, en dépit du fait qu’elle puisse le faire toute seule, rappelle qu’ils ne sont qu’à moitié sorti de leurs travers, confirmant la conclusion ambiguë du dernier arc. Arc auquel il fait référence, en s’excusant de l’aider au final à organiser le bal qu’elle voulait faire toute seule. 
Iroha a grandi dans cet arc, mais elle continuera de faire appel à Hachiman quand elle sera en difficulté. En effet, Yukino rappelle qu’il aidera toujours les personnes qui dépendent de lui, analyse à posteriori des précédents événements de la série.
On aperçoit encore un retournement des sous-entendus de la part d’Hachiman : Iroha se réjouie de voir qu’il peut reparler normalement avec Yukino, ce dernier lui précise que ce n’est que parce qu’ils parlent de travail. Bien qu’il le dise sous le ton de l’humour, on peut légitimement se demander comment leur relation est sur un plan plus intime.
Iroha, qui apprécie le temps passé avec le club, propose à Hachiman, à moitié sous le ton de la rigolade, de les inviter au conseil des élèves pour recréer cette atmosphère. Idée déjà évoquée par Shiromegumi, la dernière présidente, qui les voyait bien reprendre le flambeau. Bien que l’idée lui plaise, il profite du ton mi-sérieux de la situation pour refuser. Il semble vouloir mettre un terme à tout ça. Watari Wataru n’avait sûrement ni envie ni prévu d’écrire un 15ème volume. On verra pourtant par la suite que son apparente volonté d’en finir avec le groupe n’est pas si forte.

Vient alors une conversation avec Yui, repartant sur l’idée des vœux, toujours non réglée. Il semblerait que plusieurs des siens aient déjà été réalisés, mais ses plus chers, maintenir le groupe ou sortir avec Hachiman, ne l’ont pas été. Elle lui propose une danse, qu’il accepte. Elle lui demandera enfin un dernier vœu, probablement son choix définitif quant à la relation que les 3 entretiennent. Cependant une troisième option est à considérer : Yui pourrait en effet vouloir se sacrifier pour Yukino, demandant à Hachiman de ne pas laisser son amie seule.

Après une conversation très complice entre Yukino et Hachiman, rappelant encore une fois celle de la fin de la saison 1, lors de l’organisation du festival, la protagoniste termine en insistant sur les vœux de Yui : elle veut vraiment qu’il réalise le souhait de son amie, insistant sur l’ordre qu’elle a pu lui donner de par sa victoire officielle dans le dernier arc.

Lors d’une sorte d’after, on affronte enfin à la tant attendue confrontation entre HarunoYukino, et leur mère. Cette dernière félicite sa fille, renforçant cette fois l’idée de la Yukino gagnante, et sa grande sœur lui tend une perche pour qu’elle puisse expliciter son vœu de carrière. 
Il semblerait qu’elle ait regagné son estime auprès de sa mère, qui déclare la supporter au vu du sérieux et de la détermination qu’elle semble avoir. Cependant la musique stressante ne s’arrêtant pas jusqu’à la fin de la scène laisse tout de même quelques appréhensions vis-à-vis de la suite, appréhensions qui se justifieront. Et en effet, Haruno ne semble pas satisfaite de la tournure prise par le bal, se rangeant plutôt du point de vue d’un échec de Yukino cette fois-ci.
Et une scène plus tard dans l’épisode confirme bien que ses excuses sont ici un prétexte : c’est autre chose qui la frustre.

Enfin, le trio se retrouve seul, et peut parler de leur groupe. Yukino veut y mettre fin, Yui veut le continuer, la décision finale sera donc celle d’Hachiman, qui se révèle étonnamment hésitant à ce sujet. Et il est vrai que ses sentiments sont restés assez secret depuis le début de la saison : on ne sait pas vraiment ce qu’il veut. Il est sauvé par Iroha, remettant ce choix à plus tard. Il en profite pour s’enfuir, mais est rattrapé par Yukino.
Dans une très belle scène, au ton bleuté, rappelant à la fois le « Yuki » (neige) de Yukino, et cassant avec les atmosphères orangées des scènes de confession, les deux se remercient et s’excusent l’un à l’autre pour les soucis qu’ils se sont causés, et pour les aides qu’ils se sont apportés. Alors que Yukino annonce encore une fois qu’elle sera désormais indépendante, et qu’elle veut donc casser le groupe, sortir de sa relation avec Hachiman, il apparaît qu’elle est incapable de lâcher la veste de son ami. C’est lui qui termine symboliquement la relation, montrant qu’elle n’est pas aussi prête qu’elle le prétend. On peut interpréter ça comme un nouvel argument en faveur de l’échec de Yukino, ou bien comme son incapacité à refuser ses sentiments amoureux en dépit de ce qu’elle proclame.

Enfin, Haruno et Hachiman se retrouvent dans le couloir. Cette dernière confirme ses intentions de sa dernière scène, et explicite la raison du non-arrêt de la musique stressante. Sa mère non plus n’est pas convaincu. 
Yukino n’a rien accompli par elle-même, ce résultat n’est qu’un mensonge. Hachiman a agi comme avant, et drape sous l’interprétation un résultat qui les arrange. Haruno rappelle le « can’t get drunk« , il ne peut pas ne pas jouer son rôle de grand frère, même quand il fait tout pour ne pas le faire. L’arc précédent est bel est bien un échec pour nos protagonistes.
On découvre par la même occasion une Haruno bien différente de d’habitude, bien moins joyeuse et sûre d’elle : elle joue également un rôle depuis longtemps, ne peut s’y détacher, au point qu’elle questionne l’authenticité même des relations, se demandant si elles ne sont pas par définition basées sur le mensonge et l’hypocrisie. Haruno se révèle bien plus faible et hésitante que ce que l’on pouvait croire.
 
Suite à cette conversation, Hachiman est au plus bas. Aussi bas qu’il l’était lors de la fin de l’épisode 7 de la saison 2. Alors encore une fois, Hiratsuka apparaît. Elle apporte du soutien émotionnel à Hachiman, prenant le parti inverse de celui d’Haruno, insistant sur la complexité et la grandeur de leur relation. Tout comme le titre de l’épisode nous l’indique, Hiratsuka a avancé : d’une part, parce qu’elle va bientôt quitter le lycée, d’autre part parce qu’elle a fait un geste envers Hachiman, lui apportant son soutien. Le point de vue d’Haruno est au moins controversable, est sûrement bien trop biaisé par la vie même de la personne qui l’a formulé. Le recul et la maturité de sa professeur aidera sans aucun doute Hachiman.

En conclusion, on a ici un épisode intéressant, se basant surtout sur les résultats du dernier arc, et nous montrant les impacts de ces derniers sur les personnages et leurs buts. On y a découvert une nouvelle Haruno, une Yukino qui ne semble pas totalement honnête avec elle-même et qui n’est pas au bout de ses peines, un Hachiman hésitant, et une Yui prête à formuler son dernier vœu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 23 =