Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 11 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Vous trouverez mon analyse de l’épisode 10 ici : https://les-confins-du-monde.fr/oregairu-kan-episode-10-analyse/

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

Cet épisode reprend directement après le dernier, continuant la scène d’Hiratsuka.
Elle convint Hachiman que la relation qu’il entretient avec les membres du club ne peut être réduit au simple mot de codépendance, s’opposant ainsi à Haruno. Leur relation est bien plus complexe que ça. Il n’est peut-être pas nécessaire de la détruire à tout prix. 
Cependant, il trouve tout de même qu’il y a trop d’hypocrisie et de superficialité dans celle-ci ; revenant à sa quête d’authenticité, il prévoit probablement de mettre un terme à leur relation à trois, pour sortir proprement avec l’une des deux.
Il retrouve Yui le lendemain, qui lui demande s’il est satisfait de leur relation actuelle. En tant que spectateur, on connaît la réponse (Indice : elle a été donnée il y a moins de 2 minutes.) : il ne l’est pas. Yui prévoit de lui dire son dernier vœu si Hachiman décide, comme Yukino, de mettre fin à leur relation. Sinon, ils resteront dans une relation certes hypocrite, mais qui convient à Yui comme vu précédemment. 
Comme prévu, il se range du côté de Yukino. Il souhaite lui aussi arrêter le club. Cependant, il a peur qu’elle se soit forcée à faire ce choix pour rationnaliser le fait qu’elle ait abandonné quelque chose d’autre (probablement Hachiman). Et ça, il ne l’accepterait pas.
Alors qu’il prétend vouloir, si c’est bien le cas, prendre ses responsabilités, car il se penserait alors fautif, il se frappe : il retombe naturellement dans ses travers de grands frères. 
Il met alors enfin et simplement en mot son envie : il veut garder sa relation de complicité avec Yukino. Ils garderont de toute manière contact, échangeront sur leur vie, mais ne seront plus tels qu’ils sont actuellement.
On peut facilement interpréter ses dires comme une déclaration de sa part, ce qui choque naturellement Yui.
Cependant, elle l’encourage quand même à aller lui dire.

Yui révèle enfin son vœu, en accord avec son caractère avare, « elle veut tout ». Elle veut à la fois maintenir une relation avec Hachiman, continuer de passer du temps avec son amie, conserver la relation qu’ils avaient tous les trois.
Selon Yui, il aime Yukino. Et il aurait simplement à lui dire « je t’aime » pour transmettre ses sentiments. Cependant, et en référence au discours d’Hiratsuka, il prétend ne pas pouvoir ni vouloir réduire ses pensées en un seul mot : ce qu’il ressent vis-à-vis de Yukino est bien plus complexe. 
Il en profite pour mettre un râteau implicite à Yui, en lui disant qu’elle n’a pas besoin d’attendre pour avoir sa réponse.
En rentrant chez elle, elle fond en larmes. Aucun mot n’est nécessaire.

On reprend, probablement le lendemain, sur une scène aux enjeux absolument différent. Il semblerait qu’Hachiman ait repêché son projet de bal indécent pour un faire une fête de bienvenue pour les nouveaux élèves. Le PTO (et donc la mère Yukinoshita) lui tombe naturellement dessus.
Bien que le projet soit voué à l’échec, il présente ça comme une initiative bénévole empêchant (surtout sur la forme) le PTO d’agir. Et même si la famille Yukinoshita pourrait tout de même s’opposer au plan, il s’arrange pour ne pas leur donner envie d’agir en demandant à Yukino (dont les capacités sont acceptés par sa mère) son aide.
En se mettant cette fois-ci lui-même en difficulté, il inverse, mais surtout casse leur relation à sens unique. Ce n’est plus Yukino qui compte sur Hachiman, et Hachiman qui est satisfait de voir quelqu’un compter sur lui : les deux peuvent mutuellement s’aider. 

Enfin arrive la scène de la mise au clair des sentiments d’Hachiman pour Yukino.
Il l’attrape, montrant qu’il prend les choses en main, qu’il agit. Avouant le fait que bien plus que « être obligé de prendre ses responsabilités », il les voulait, il se déclare. Et elle accepte.
On notera tout de même que cette scène n’a pas une ambiance orangée crépusculaire, ce qu’on aurait pu attendre d’une scène d’authenticité, de mise en mot des pensées. En fait, c’est même tout le contraire : l’ambiance est très sombre. Même lors de leur déclaration, Hachiman et Yukino continuent de tourner autour de pot, de ne pas mettre en mot leurs sentiments. Bien que la décision d’Hachiman semble aller dans la direction inverse du vœu de Yui, vœu dont Yukino elle-même souhaite la réalisation, il est tout de même considérable que cette décision permettra au groupe de pouvoir continuer de se réunir, en forçant les deux êtres les moins sociaux à continuer d’être complice. Enfin, on notera que la scène se passe sur un pont, reliant enfin les deux personnages spirituellement.
La scène post ending est rigoureusement semblable à la toute première scène de la série ; même dialogue, même ost.

On a ici un épisode majeur de cette saison, sûrement l’épisode le plus important d’ailleurs, servant de dénouement. Il ne manquera plus que le dernier, qui fera probablement office d’épilogue, d’après-tempête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 16 =