Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 3 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Vous trouverez mon analyse de l’épisode 2 ici : https://les-confins-du-monde.fr/oregairu-kan-episode-2-analyse/

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

L’épisode 3 est un peu moins concentré sur le problème principal de la série, pour plus nous parler de l’organisation de la prom d’Iroha.

On a tout d’abord, et ce, pour la seconde fois de suite, une scène qui a été chronologiquement coupé dans l’épisode précédent : Hiratsuka va quitter le lycée. Le « club des volontaires » sera donc probablement terminé à la fin de l’année. Cela va évidemment avoir une grosse influence sur le groupe des personnages principaux, qui soit se maintiendra autrement, soit devra définitivement se briser (et qui pourrait peut-être pousser nos personnages à le briser par eux-mêmes, par authenticité.).

On a la confirmation : Komachi ira au même lycée que son frère l’année prochaine. Elle a été admise, tout comme le petit frère de Kawasaki. On remarquera principalement 3 choses dans cette scène : premièrement, Kawasaki est encore une fois relié à Komachi. Je pense que le message est clair. Secondement, Hachiman reprend encore une fois son rôle de « grand frère » avec Taichi. Encore un élément qui semble confirmer la théorie de l’épisode 2. Enfin, le message que la mère d’Hachiman lui envoie, « Les sakuras sont en fleur, plus le temps de plaisanter » ; je vois ici un message qui est à comprendre vis-à-vis de leur groupe (et du départ d’Hiratsuka).

La scène d’Iroha est également très intéressante sur deux points : pour la première fois dans l’épisode, des parallèles sont faits entre le passé et le présent, témoignant de l’évolution de Yukinoshita. Tout comme dans le dernier arc de la saison 1, elle aide « toute seule » la présidente d’un comité d’organisation, et tout se passe tellement bien qu’Iroha n’a plus l’impression d’être présidente, et qu’elle décide d’en faire plus que ce qui était prévu initialement. Heureusement, tout comme le titre nous l’indique, Iroha est « la meilleur kouhai » ; elle a conscience que c’est justement ce comportement qui créera des complications. Elle ne répétera pas les erreurs de la saison 1.

Cette scène fait également écho à l’arc des élections du conseil des élèves dans la saison 2, nous rappelant toujours un peu plus que Yukinoshita aurait été « une très bonne présidente ». Histoire de rinsister encore un peu sur les erreurs de ce pauvre Hachiman.

Le comportement de « grand frère » d’Hachiman est également remis au-devant de la scène, avec Iroha cette fois ci. Consciente du problème, elle lui dit d’arrêter d’agir comme ça, car « aucune fille n’aime être traitée comme une petite sœur par une personne qui n’est pas son grand frère ».
Elle met ici le doigt sur le côté protecteur d’Hachiman, et sur sa tendance à aider les autres (et à se sacrifier?) parce qu’il joue ce rôle justement.
C’est d’ailleurs pour ça qu’elle conclura la conversation en lui disant « Tu m’aideras, car je ne suis justement pas ta sœur après tout ». Elle est définitivement bien la meilleure cadette.

On peut également remarquer l’évolution de Yukinoshita dans son usage des réseaux sociaux, ce qu’elle ne faisait pas avant, et dans sa prise de conscience quant à la quantité de travail : ce n’est pas parce que tout se passe bien qu’il faut en faire trop.

La fin d’épisode, quant à elle, se concentre encore une fois sur Yui. Bien que leur groupe n’est pas tant été abordé cet épisode, Yui le garde en tête : elle demande à Yukino si elle n’a rien contre le fait qu’elle danse avec Hachiman.

Enfin, les derniers points à remarquer sont dans la scène du maquillage de Yui. Elle dit vouloir être authentiquement belle pour la vidéo promotionnelle du bal, car même si les visages seront floutés sur la vidéo diffusée, une copie de l’original sera conservée, et elle veut y être belle. Je ne pense pas ici à ce qu’elle s’attende à ce qu’Hachiman garde une copie de la vidéo, et que par conséquent, elle veut être belle dessus. Je pense plutôt que ce dialogue est encore une fois à mettre en parallèle avec leur groupe : même si elle a accepté l’hypocrisie, elle refuse de négliger son « vrai » elle ; autrement dit, même sans vouloir l’authenticité, elle veut rester authentiquement belle. Une parole nous confirmant qu’elle ne compte finalement pas laisser Hachiman à Yukino ?

En conclusion, il s’agit d’un épisode laissant un peu de côté le groupe, pour finalement se concentrer plus sur les trois protagonistes, et accessoirement sur le prom. Yukino a définitivement évolué, Hachiman doit sortir de son rôle de grand frère, et la volonté de Yui commence à se dessiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 8 =