Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 4 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Vous trouverez mon analyse de l’épisode 3 ici : https://les-confins-du-monde.fr/oregairu-kan-episode-3-analyse/

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

L’épisode 4 est un épisode bien plus riche que le 3, à tous les niveaux.
Il se divise surtout en 3 parties : tout d’abord le date de Yui et d’Hachiman suite à la finalisation de la vidéo promotionnel du bal. Ensuite la discussion avec la mère de Yukino, qui s’oppose au bal. Cette partie se concentre surtout sur YukinoHachiman, et la relation entre les deux. Et enfin la discussion entre Hachiman et Yui, qui vire au monologue de cette dernière. Cette partie se concentre surtout sur la place du personnage dans le trio, et dans son rapport à ce dernier.

Suite à la vidéo du prom qui est prête, Yui et Hachiman n’ont plus rien à faire, et ils s’en vont chercher un cadeau pour féliciter Komachi pour son admission au lycée Soubu. On note que Miura serait apparemment occupée, est-ce un mensonge de Yui qui a juste envie de rester avec Hachiman ? Si à l’avenir rien n’est précisé concernant cette fameuse occupation, on pourra sûrement considérer cette phrase comme tel.
Yui est en date avec Hachiman et elle en a conscience : elle réagit particulièrement quand elle voit un couple avec leur enfant. Elle révèle d’ailleurs à Hachiman qu’elle souhaitait petite, parmi ses nombreux rêves, devenir une épouse : l’amour de Yui pour Hachiman est peu à peu confirmé (si ce n’était pas assez clair pour le spectateur), mais surtout, elle semble chercher à lui faire comprendre.
Il y a cependant un problème dans leur date : Iroha a finalement besoin d’eux, il y a des complications dans l’organisation du bal. Cela mène à la discussion entre YuiYukinoHachimanIrohaHaruno, la mère Yukinoshita, et Hiratsuka concernant le maintient du bal.

Suite à certaines plaintes du PTO (Parent Teacher Organisation, dont la mère Yukinoshita fait partie), il semble que le bal soit compromis. Et leur mère vient justement leur faire comprendre. On note qu’Haruno s’oppose à sa mère, elle semble être sincère quand elle dit vouloir aider Yukino du mieux qu’elle peut (même si elle ne s’attend pas à sa victoire, et qu’elle ne veut pas tomber dans une aide inconditionnée, comme on le vera par la suite).
Leur mère ne s’occupe pas des opinions des autres : ici est la racine du problème de ses filles. Haruno s’est battue, et elle s’est résignée. Qu’adviendra-t-il de Yukino ?
On note une manière détournée d’argumenter, par exemple le « Rentre tôt s’il te plaît Yukino, je sais que tu travailles dur, mais il n’y a pas besoin de se pousser à bout » sonne clairement ici comme une volonté nette de sa part que sa fille ne s’implique pas plus dans ce projet qu’elle veut annuler.
Hiratsuka ne semble pas en mesure de pouvoir soutenir le groupe dans l’organisation du bal, car elle va quitter l’école l’année prochaine. Or, elle ne peut pas leur dire explicitement (ce qu’Haruno fait remarquer), elle est obligée de leur faire comprendre (Ce qui n’est pas une première dans la série, cette opposition entre le langage et la compréhension. Opposition qui reviendra d’ailleurs plus tard dans l’épisode).
Alors qu’Hachiman pense que Yui et lui vont naturellement aider Yukino, cette dernière rappelle qu’elle veut faire les choses par elle-même. Le problème ici est que si Yukino remporte la bataille à plusieurs, elle n’aura en aucun cas montré son indépendance et sa force. Cependant, est-ce la bonne solution que d’aller batailler seul pour se libérer de ses chaînes, si la défaite est alors très probable (et semble même presque certaine actuellement) ? On peut dire qu’elle est sur une corde entre la défaite solitaire qui la poussera à la résignation, et la victoire collective qui ne la mènera à rien.
« Tu n’es pas son grand frère, laisses la se battre seule, tu ne pourras pas toujours l’aider, ne la prives pas de son indépendance. » rajoute Haruno.
Et bien que Yui souhaite également se battre pour son amie – « rien à voir ici, on l’aide jusque parce qu’on l’aime ! », le fait est que l’avis qu’a la mère de Yukino sur sa fille ne pourra changer que si cette dernière arrive à maintenir le bal par elle même, sinon elle ne sera vu que comme une assistée, et ne restera d’ailleurs qu’une assistée.
Autrement dit, aider Yukino, c’est la faire perdre d’office, mais la laisser combattre seule sans l’aider, c’est la faire se jeter dans une bataille qu’elle ne semble pas pouvoir gagner.
La relation Yukino-Hachiman est alors abordée : elle est toxique pour l’un comme pour l’autre. En effet, la première est assistée ; elle ne fait rien elle-même, et ne sera donc jamais reconnue. Le second joue un rôle (dont il n’arrive plus à se passer, conféré le « can’t get drunk » de l’épisode 2), il n’est pas authentique, et aime juste savoir que quelqu’un compte sur lui.
En dépit du fait qu’Hachiman ait envie d’aider Yukino, et que Yukino ait envie d’être aidée par Hachiman, ils sont alors pousser dans une situation, où la première devra se débrouiller par elle même, car toute victoire à plusieurs sera vaine, et où le second devra laisser son amie (enfin amie, peut être plus petite soeur) se battre seule, pour pouvoir abandonner son rôle, pour pouvoir être authentique.
Le terme de « codépendance » est utilisé pour qualifier leur relation. Yui n’est pas laissé de côté, elle a la place de moteur et de soutien du groupe, tandis qu’elle en tire un quotidien qu’elle chérit. Elle est à inclure dans la codépendance, qui se situe non seulement dans le groupe lui-même, mais aussi dans la relation Hachiman-Yukino. Le bal est donc l’épreuve décisive de Yukino, celle qu’elle devra remporter, seule.
Via un dernier flash-back avec Haruno, on remarque qu’Hachiman a conscience des relations amoureuses du groupe. Yui a réussi son coup.

Ainsi, quels choix feront Yukino et Hachiman ? 
L’auteur n’a pas eu l’air de vouloir nous faire patienter, en effet la prochaine scène répond au moins partiellement à cette question.
Probablement dans la soirée, suivant la discussion au lycée de la scène précédente, Yui et Hachiman reparlent du cadeau de Komachi, ils apprennent par les réseaux sociaux qu’il y a des rumeurs d’annulation du bal, Yukino n’est pas en train de gagner sa bataille.
Cette information est confirmée par Hiratsuka, qui interroge alors Hachiman sur ce qu’il veut faire. En effet, Yukino ne l’a pas appelé à l’aide, et par conséquent, elle ne veut pas de son aide. Il est plus probable qu’elle la désire en réalité, mais qu’elle ait conscience qu’elle n’aurait que des retombées négatives. Elle est déterminée à sortir de sa relation de co-dépendance, à devenir adulte. Ainsi, Hachiman a-t-il encore une raison de l’aider, sous-entendu, autre que son autosatisfaction malsaine de grand frère ?
[Je pense ici qu’il peut être judicieux d’interroger les réelles motivations d’Hachiman dans la saison 2, et en particulier dans l’épisode 8. Il savait avoir agi parce qu’il « voulait quelque chose », et a trouvé que ce quelque chose était l’authenticité. Cependant, il se pourrait donc que ce ne fut en réalité que son autosatisfaction dans son rôle de grand frère.]
La barrière du langage est ici rappelée encore une fois : Hachiman ne peut pas avouer ses réelles intentions. Cependant, il arrive à trouver une raison d’aller voler au secours de son amie, « elle m’avait demandé de la sauver ». Raison dont la justification reste peu convaincante en réalité ; Yukino ayant clairement évolué, et fait comprendre sa volonté d’agir d’elle-même depuis qu’elle a fait cette requête. Pour autant, elle conserve toujours précieusement la photo de cette scène. Hachiman n’étant pas au courant de cela, sa raison d’agir ici n’est pas valide. Concernant Yukino, je pense encore une fois qu’il faut ici en déduire qu’elle a envie d’être aidé par Hachiman, mais qu’elle sait qu’elle ne doit pas l’être. Un combat contre sa mère doublé d’un combat contre elle-même, et Hachiman ne semble pas vouloir l’aider à gagner cette seconde bataille : il vole à son secours.

Finissant définitivement le développement Yukino-Hachiman pour cet épisode, la fin est encore une fois dédiée à Yui. Elle s’en veut pour beaucoup de choses, nous éclairant sur bon nombre de ses raisons d’agir durant les précédentes saisons.
Contrairement à Yukino qui avait réussi à mettre de côté son amour pour Hachiman dans la saison 2, pour que le groupe puisse subsister, elle n’a jamais réussi à le faire. Elle s’en veut aussi pour avoir blâmé Yukino, qu’elle ne peut s’empêcher de penser responsable (à cause de ses problèmes) du début de la rupture du groupe (groupe qu’elle veut conserver). Et enfin, elle s’en veut d’être celle qui ne peut s’empêcher de blâmer son amie, alors qu’elle est celle qui a forcé le début de la destruction du groupe.
Des sentiments bien ambigus donc du côté de Yui, qui pointe tout de même tous dans une seule direction : elle s’en veut. 
C’est pour ça qu’elle ne « peut » (veut) pas être une fille pour laquelle les gens s’inquiètent, et font des efforts. Car sinon, Hachiman viendra juste l’aider elle et non Yukino (qui en a plus besoin de son point de vue). 
« C’est pour ça que je devrais juste être celle qui s’enlève du groupe, car si je ne suis plus là, il y aurait moins de problèmes entre Yukino et Hachiman.« 
Ainsi, ses larmes ne s’arrêteront pas, car elle est incapable d’abandonner son amour pour Hachiman. Cependant, « par chance », Yui pense au futur, et laisse Hachiman aller aider Yukino.

En conclusion, on a ici un épisode très intéressant, qui vient préciser les enjeux de la situation compliquée dans laquelle se trouve Yukino, et le lien qu’elle entretient avec Yui et Hachiman. Il va également approfondir le personnage de Yui, en révélant au spectateur le fait qu’elle n’arrive pas à être satisfaite de ses pensées, de ses actions : ils ne sont pas en accord avec ses propres valeurs. Enfin, il vient apporter des éclaircissements sur le dernier problème d’Hachiman, et sur la façon dont il décidera d’agir durant cet arc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =