Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 6 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Vous trouverez mon analyse de l’épisode 5 ici : https://les-confins-du-monde.fr/oregairu-kan-episode-5-analyse/

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

L’épisode 6 est plus calme que ce que j’aurais pu penser, bien que toujours aussi déchirant concernant la situation de Yui.
L’épisode s’ouvre avec une scène d’Iroha et d’Hachiman. Déjà, ils font des parallèles entre les attitudes identiques des personnages. Tandis qu’Hachiman critique les gens têtus, en parlant de Yukino, pour essayer d’expliquer à Iroha ce qu’il a fait, cette dernière lui répond qu’il se décrit très bien. De prime abord, elle ne semble pas vouloir discuter avec lui, puisqu’elle marche vite. Un détournement des sous-entendus d’Hachiman, qui se fait passer pour un jeune de banlieue un peu lourd arrive à la faire accepter de parler avec lui.

Dans une scène où Iroha essaye de mettre au clair ses intentions, on apprend qu’elle se sent coupable d’avoir entraîné dans le bal YukinoYui et Hachiman. Elle est très attachée aux trois protagonistes, ainsi qu’à Hayama et Tobe. Et elle ne sera capable d’accepter leur départ que quand elle aura tout donner, c’est pour ça qu’elle veut organiser le bal cette année. De même, cela lui permet de remercier Hiratsuka, pour qui elle avait finalement plus d’estime que ce qu’on aurait pu croire. On peut noter dans cette scène une certaine évolution du personnage d’Iroha ; elle qui était un peu la représentation de l’hypocrisie, on la voit ici très vraie, très authentique. On apprend ainsi qu’elle a finalement une mentalité très proche de celle des membres du club. Hachiman ne lui en veut pas du tout d’avoir été entraîné dans l’organisation du bal ; il est même heureux de pouvoir enfin saisir cette opportunité pour mettre les choses au clair. Cependant, bien qu’ils sachent normalement qui aime qui, ils continuent de tourner autour du pot, de se mentir, et de parler de manière vague (histoire de promesse entre Yukino et Hachiman à l’épisode d’avant par exemple). Et ça, Iroha ne manque pas de lui faire remarquer. Les choses doivent encore être éclaircies.
Enfin, on notera que les couleurs de la scène sont strictement identiques à la scène des confessions d’Hachiman, dans l’épisode 8 de la saison 2, et dans l’épisode 5 de la saison 3. L’orange serait-il la couleur de la confession dans Oregairu ?

La scène avec Komachi, outre le fait qu’elle montre encore un peu plus la complicité d’Hachiman et sa sœur, est surtout intéressante pour deux choses. La première ressemble à un dilemme : lorsque deux options strictement identiques nous sont proposées, comment peut-on se décider ? Cela renvoie explicitement au choix du café par Iroha dans la scène précédente oui, mais cela va probablement aussi renvoyer à un choix qu’aura à faire un des protagonistes dans le futur. Enfin, on voit Hachiman qui dans une querelle au second degré avec sa sœur, se rend compte qu’il joue toujours un rôle de grand frère s’il ne fait pas attention. Il n’est pas totalement sorti de son problème.


On remarque dans la scène suivante un certain abandon chez Yui : suite à la fuite d’Hachiman la veille, pour aller aider Yukino, elle pense encore une fois être mise de côté, et pense aussi que cette fois-ci, elle peut abandonner sa relation avec Hachiman définitivement. Bien qu’elle dise qu’elle soit d’accord avec l’évolution de la situation, elle noie un peu le poisson, dans sa manière d’agir, de parler. Quand Hachiman annonce qu’il compte aider au bal, et qu’il rentrera sans Yui, on sent la tristesse dans ses « d’accord », appuyé par le fait qu’elle ne bouge pas son visage, ou qu’il soit hors champ. Le fait qu’elle ne l’écoute que d’une oreille ne renforce que sa surprise quand elle apprend qu’il se battra contre Yukino : elle a encore une possibilité d’être à ses côtés. Elle décide donc de l’aider.

Pour faire réussir le plan de YukinoHachiman prévoit d’organiser un bal si mauvais que le PTO se concentra bien plus sur son annulation que sur celui de Yukino. De plus, leurs standards vont baisser, rendant peut-être celui d’origine acceptable. Malheureusement ça ressemble encore trop à ses combines de grand frère.
Alors qu’il appelle Zaimokuza, Kawasaki et Saiki pour avoir de l’aide, ce dernier le lui fait remarquer. Hachiman est alors forcé de mettre au clair ses intentions auprès des personnages, mais également du spectateur. Il veut juste aider Yukino à réaliser le bal. Tandis que Kawasaki et Saika rejettent sa proposition, car ils sont occupés, Zaimokuza accepte et ramène des amis à lui.
Non introduit dans l’animé (car plusieurs arcs de Zaimokuza qui auraient du être dans la saison 1 ont été skip), ce groupe est connu dans le light novel original depuis presque le début de la série.

Yui et Hachiman vont alors dans un net café pour utiliser les ordinateurs. Ils veulent commencer à organiser leur bal. La salle qu’ils choisissent renforce l’intimité entre les deux. Ils sont très complices durant toute la scène, que ce soit dans la recherche du lieu, quand Yui montre sa photo à Hachiman et cetera.
Yui révèle au personnage principal ce qu’elle avait déjà révélé au spectateur quelques épisodes plus tôt : elle aime la situation actuelle, et pense qu’elle ne pourra que se détériorer de son côté. Elle ne pense pas pouvoir finir par sortir avec Hachiman. Ainsi, elle souhaiterait que ces jours, aussi hypocrites qu’ils soient, ne s’arrêtent jamais.
Elle essaye comme elle peut de se rapprocher d’Hachiman (en faisant semblant de dormir sur son épaule par exemple) mais sait qu’il aime Yukino, et que cet amour est réciproque. Elle ne pense pas pouvoir sortir avec lui.
On comprend pourquoi elle a tant été le liant du groupe durant la série : car c’est celle qui pense avoir le plus à perdre à sa dissolution, et qu’elle ne veut pas qu’il se brise. Elle a arrêté d’espérer pouvoir être avec Hachiman ; elle veut juste conserver le statu quo.
Le film qui passe en fond fait évidemment écho à la situation de Yui : nous regardons le générique de fin du film qu’a été leur groupe, et Yui semble être la seule des trois à ne pas vouloir que ce générique ne prenne fin.
Cependant, aussi crève cœur qu’est cette scène, Yui reste dans une hypocrisie volontaire (comme annoncé dans l’épisode 2), hypocrisie dans laquelle Hachiman et Yukino sont toujours, bien qu’ils aient clamé vouloir en sortir eux.

Finalement cet épisode était un peu plus calme que ce que j’aurais pu croire de prime abord, bien que la fin soit toujours aussi déchirante. Yui, qui n’était pas apparu depuis un épisode, reprend le rôle qu’était le sien, elle clôt les épisodes. Il faudra voir par la suite comment le groupe arrivera à sortir de l’hypocrisie dans laquelle ils sont, ainsi que veiller à ce qu’Hachiman ne retombe pas dans ses travers.

2 Replies to “Oregairu Kan – Épisode 6 Analyse”

  1. Salut ! J’adore cette série et c’est un plaisir de lire vos analyses au fur et à mesure que les épisodes sortent. J’ai l’impression que l’anime fait pas beaucoup de bruit et j’ai du mal à trouvé des avis/analyse fr. Donc merci pour vos articles !

    1. Merci, cela me fait très plaisir de recevoir ce genre de retour !
      Je vais être un peu plus occupé à partir de septembre, mais je vais faire mon possible pour continuer de sortir les analyses sans trop de retard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =