Cet article se veut être mon analyse de l’épisode 9 d’Oregairu Kan, aussi connu sous le nom SNAFU S3, ou encore Yahari ore no seishun love comedy wa machigatteiru, kan

Vous trouverez mon analyse de l’épisode 8 ici : https://les-confins-du-monde.fr/oregairu-kan-episode-8-analyse/

Attendez-vous donc naturellement à du spoil.

Je profite de cet épisode 9, moins riche que les épisodes précédent, pour faire un rapide récapitulatif des événements et des enjeux de l’arc précédent.

Yukino est dans une situation compliquée : elle doit réaliser seule un bal pour pouvoir prouver ses capacités à de sa mère. Cependant, la bataille semblant perdue d’avance, Hachiman a essayé de l’aider. Alors qu’on pourrait penser qu’il retomberait dans ses travers d’hypocrite grand frère, il se justifie en disant que c’est justement parce qu’il a compris son erreur qu’il veut agir ici : car il se sent responsable d’une part, et, car il veut prouver qu’il a changé d’autre part. Yui décide de le suivre. Son plan est de défier Yukino, en organisant un autre bal. Alors qu’il feint d’être sérieux devant Yukino, il veut en réalité changer les standards du PTO, en proposant un bal bien plus indécent que celui de son amie.
Finalement, son plan fonctionne. Son bal est annulé, et celui de Yukino est maintenu. Que penser des résultats de nos protagonistes ? 
Tout est une question d’interprétation. D’un côté, conformément à ce qu’Hachiman avait dit, il a permis à Yukino de réaliser son propre plan, sans venir lui couper l’herbe sous le pied comme dans la saison 2. Il l’a laissé agir, sans être un grand frère protecteur sur ce coup. Elle est la gagnante de leur défi : c’est son bal qui s’est réalisé. Nonobstant, il est également le vainqueur, puisque son plan était précisément que le bal de Yukino se réalise, car le sien est annulé. Et de surcroît, on apprend que Yukino, au plus profond d’elle, comptait sans même le vouloir sur Hachiman, sachant que son plan allait réussir, et qu’elle allait donc pouvoir réaliser son bal. Elle n’a jamais vu la réalisation du bal de son rival comme la condition nécessaire à sa victoire.
Et c’est exactement ce qui pose problème : ce qui était censé être la preuve qu’ils avaient réussi à surpasser leurs anciens travers (Yukino regagnant ses capacités et sa crédibilité vis-à-vis de sa mère, Hachiman la laissant agir.) peut aussi se lire comme une situation rigoureusement semblable à ce qui s’est fait précédemment : Yukino en difficulté, qui sait qu’Hachiman va faire quelque chose, et qui ne se bat pas de toutes ses forces, qui ne s’implique pas cœur et âme dans la bataille, car elle sait qu’il réglera tout.
Yui de son côté, n’a fait qu’essayer de profiter des derniers moments du groupe et d’Hachiman autant qu’elle le pouvait. Après avoir explicité implicitement à Yukino qu’elle comptait sortir avec lui, et que cette dernière a formulé le même souhait, il semblerait bien que ce triangle amoureux arrive à son terme. 
Ainsi, qui d’Hachiman ou de Yukino a gagné la compétition ? Il a gagné car il a réalisé son plan. Elle a gagné car elle va réaliser son bal. Il a perdu car il n’a pas pu sortir de son rôle. Elle a perdu car elle a encore compté sur Hachiman.
Pour ne pas avouer leur défaite collective, Hachiman cède la victoire à Yukino.
Alors qu’elle a donc le choix de pouvoir ordonner n’importe quoi à Hachiman, elle choisit « d’exaucer le vœu de Yui« , tenant à son amie, et essayant de s’éloigner le plus possible de son amour, qu’elle pense néfaste pour elle.
En revanche, les sentiments d’Hachiman ont été négligés dans cette affaire : bien que Yukino ait renoncé, aime-t-il Yui ?

Cet épisode s’ouvre sur une discussion entre Hachiman et Komachi, comme on en a déjà eu de nombreuses par le passé (et en particulier dans la saison 2). On note que, contrairement à d’habitude où il essayait de noyer le poisson, il est ici honnête envers sa sœur. Il lui promet de tout lui raconter quand l’arc sera définitivement terminé, c’est-à-dire quand la situation du trio aura encore avancée. Ils parlent de « ça » pour désigner la situation tendue entre les trois.

De par la mise en scène, le rire de Yui au sein de son groupe fait très superficiel. Tout comme la clique d’Hayama à dire vrai. Yumiko reste fidèle à elle-même : elle n’aime pas qu’Hachiman agisse dans son coin, et qu’il emporte Yui. 
Ils vont alors dans un parc, discuter. Elle s’assoit sur la balançoire, mais lui décide de rester debout. C’est typique de notre protagoniste de ne pas s’aligner. Puisque Yukino lui a demandé de satisfaire le vœu de Yui, il la convoque pour savoir ce qu’il doit faire. 
On remarque un nouveau habile détournement des sous-entendus, quand il s’excuse d’être né en réponse aux critiques de Yui sur ses habitudes. Cela ne sert également qu’à aller plus vite au but. 
Alors qu’Hachiman annonce qu’il fera son possible pour satisfaire sa ou ses demandes, elle répond qu’elle sait que ce sera impossible. Il y a une double, voire triple lecture ici : d’une part, on peut considérer qu’elle reste sur le ton de la blague, il sera impossible pour Hachiman de corriger ses mauvais travers. D’autre part, on peut aussi penser qu’elle parle de son vrai vœu, qui peut alors être irréalisable pour deux raisons différentes : si elle veut juste sortir avec Hachiman, ce dernier aimant très certainement Yukino, il impossible pour elle de sortir avec lui. Ou alors, son vœu de base étant irréalisable (puisqu’elle veut à la fois sortir avec Hachiman, et conserver l’état du groupe tel qu’il était avant)Hachiman ne pourra bien sûr pas l’exaucer. 
Alors qu’il pourrait continuer de prétendre que tout est normal, et continuer de bavarder joyeusement avec elle, il recentre la situation : il ne veut pas trahir son propre vœu d’authenticité.
Yui rappelle qu’elle est avare : ça a déjà été explicité en long en large et en travers dans mes analyses des autres épisodes. On notera juste ici que le fait qu’elle énonce une grande liste de vœu, bien que peu important, à Hachiman ne fait que renforcer ce côté-là.
Elle ne peut pas choisir qu’un seul vœu entre le passé (=le groupe) et le futur (= Hachiman).
Alors qu’Hachiman prétend qu’il fera du mieux qu’il peut, Yui lui dit qu’il ne devrait pas. Il ne pourra pas exaucer tous les vœux, il devrait donc arrêter d’essayer de faire du mieux qu’il peut quand il ne peut pas. Surtout ici.
La seconde liste des souhaits est plus sérieuse. Elle s’arrête sur le sous-entendu « je veux aller en vacances avec toi », dit implicitement en regardant un couple dans la rue.
Elle annonce également qu’elle veut entendre le vœu d’Hachiman avant de donner le sien. Il semblerait qu’elle veuille savoir qui il aime, avant de se déclarer. Soit en retour, soit en vaincue. Tout du moins, je le comprends comme ça.
Enfin, on finira cette scène en notant encore une fois que la scène de confession s’est faite sous un ciel de crépuscule, avec une ambiance très orangée. Il semblerait bien que ce soit ce ciel chaleureux soit celui de l’authenticité, comme dans l’épisode 8 de la saison 2 par exemple.

Suite à cette scène, le lendemain chronologiquement, Yumiko dit à Hachiman de mettre les choses au clair avec Yui. « Je vais faire de mon mieux » lui répond-il, reflétant ce que lui disait justement Yui la veille. Elle est une bonne personne, elle pense à son amie.
Yui est la plus hypocrite, elle fait comme si tout allait bien, comme si rien ne s’était passé. Que ce soit dans l’arc précédant, où dans sa dernière scène avec Hachiman.
Pendant que le groupe est réuni avec Iroha, on ne manquera pas de remarquer le bref « J’a besoin de chaleur » de Yui, qui peut probablement aussi se généraliser à de la chaleur émotionnelle. 
Le « ne force pas trop » d’Hachiman à Iroha et Yukino renvoie à ce la première disait à la dernière.
Tandis qu’Hachiman veut aider Yukino pour l’organisation du bal, cette dernière ne veut toujours pas, appuyant sur le malaise qu’il y a entre les deux, sur le « ça » du début de l’épisode. Et surtout, Iroha note avec justesse qu’ils ne se parlaient pas bien qu’ils soient tous les deux en face l’un de l’autre, depuis le début de la scène. En fait, ils discutaient et débâtaient en utilisant Iroha comme intermédiaire.
En plus des complications liées à la situation du groupe, il reste également le problème de savoir si Yukino va vraiment mieux depuis l’arc précédent. Le plus gênant étant que, même si non, comme dans la saison 2, elle s’habituera à son état actuel. 
La seconde partie de l’épisode est bien plus vide que la première. En fait, c’est sûrement la partie la moins riche que l’on a eue depuis le début de la série (bien qu’elle fut très plaisante à suivre pour ma part). Et à vrai dire, je n’ai quasiment rien à préciser.
On mentionnera qu’Hachiman qui donne des tartes à Yui en échange des cookies fait penser au white day. Le « pour te remercier, bien que ce soit un peu tôt » va dans ce sens-là. Cette action peut ainsi s’interpréter comme une réponse d’Hachiman au don de cookie de Yui le jour de la Saint-Valentin (dernier épisode de la saison 2).
Le white day (14 mars), étant au Japon la date à laquelle les garçons donnent aux filles en retour de la Saint-Valentin.
On remarquera peut-être également l’évolution d’Hachiman quant à son avis sur la cuisine par rapport à la saison 1. Bien que ce soit assez mineur.
Enfin, la dernière scène n’est pas plus riche que celle de la cuisine. On mentionnera seulement que le discours de Shiromeguri se finit sur le slogan du festival culturel de la fin de la saison 1. Le rappel de ce dernier se fait en montrant Sagami quand le slogan est prononcé aussi. Cela vient appuyer le fait que, contrairement à cet événement (qui a réellement marqué le début de l’évolution des personnages d’ailleurs), le bal de Yukino s’est bien passé.

On a donc un épisode incroyablement plus calme qu’à l’accoutumé. Les derniers enjeux maintenant étant les relations entre les 3 protagonistes. Que veut Hachiman, pourra-t-il exaucer le vœu de YuiYukino va-t-elle mieux, et comme finira-t-elle vis-à-vis d’Hachiman ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 11 =